Pourquoi l’hypnose ?

Passionnée par l’étude des comportements humains et le fonctionnement du cerveau, je me suis tout naturellement orientée vers des études de psychologie. Mon but était à la fois de gagner en compétences, acquérir des connaissances dans ces domaines qui m’intéressent et vivre de ma passion.

A la suite de ma licence de psychologie, j’ai découvert l’hypnose, technique de communication, qui permet d’accompagner les personnes sur des objectifs, pour un travail court (généralement de 2/3 à 10 séances). Ce fut pour ma part, une révélation. Je compris tout de suite que j’avais trouvé ma place et que j’en ferai ma profession. Pendant ma formation, j’ai pu tester cette technique en tant que cliente, ce qui a fini de me convaincre de l’efficacité et de la puissance de cet outil.
Apprendre à utiliser son cerveau, pour ne plus se laisser envahir par des pensées négatives ou sentir qu’on n’a pas la volonté de résister à certains comportements (tabac, troubles compulsifs, procrastination…).
Imaginez, le matin vous vous levez et, tout comme vous enfilez vos vêtements accrochés dans votre penderie, vous ouvrez votre penderie mentale pour choisir les compétences, capacités, comportements que vous souhaitez avoir ou encore, que vous les rangez dans une bibliothèque pour piocher le livre de telle ou telle compétence que vous souhaitez acquérir, et que vous pouvez prendre ou reposer à loisir… Qu’est-ce qui vous en empêche si ce n’est vos propres barrières ?

L’hypnose est fait pour vous si vous désirez apprendre à vous servir de votre cerveau et ne plus être dépendant de comportements qui semblent réflexes.
L’hypnose est fait pour vous si vous souhaitez reprendre le contrôle de votre vie, en être l’acteur, plutôt que le spectateur.
L’hypnose est fait pour vous si vous êtes décidé et motivé pour changer les comportements qui ne vous conviennent plus pour aller vers votre vous idéal, celui que vous êtes réellement.

Évidemment, ce n’est pas un coup de baguette magique. Le travail en hypnose demande une réelle implication du client qui est décisionnaire de son changement, le praticien qui l’accompagne étant gardien de la méthode pour l’y aider.

Finalement, le changement est simple. C’est la décision de changer qui peut être plus longue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *