Question miracle : une question pour simplifier la D.O

question miracle

La question miracle, qu’est-ce donc ?

La question miracle est l’un des quatre outils utilisés en thérapie brève centrée sur les solutions.

Quelques mots sur cette thérapie :

La thérapie orientée solution (T.O.S ou T.B.C.S) est un modèle qui a été développé par Steve de Shazer en 1982 au Brief Therapy Family Center de Milwaukee. Comme son nom l’indique, c’est un modèle tourné vers les solutions.

3 prémisses :

  • Si ce n’est pas cassé, ne réparez pas.
  • Une fois que vous savez ce qui marche, refaites-le.
  • Si ça ne marche pas, ne recommencez pas : faites autre chose.

4 outils : 

  • la question miracle
  • les échelles
  • la recherche d’exceptions
  • la création d’un petit changement

Outre le fait que ces outils s’imbriquent facilement dans une thérapie brève stratégique et hypnotique, la question miracle peut faciliter la D.O, car elle regroupe à elle seule plusieurs points de cette fameuse Détermination d’Objectifs.

Quelle est donc cette question ?

« Pendant la nuit un miracle s’est produit, et votre problème s’est résolu. Comment le voyez-vous ? » 

Si on reprend la Détermination d’Objectif comme utilisée en Hypnose Ericksonienne, on trouve 8 étapes :

  • la définition de l’objectif
  • les valeurs
  • les premiers changements vérifiables
  • la futurisation du changement
  • l’écologie
  • Comment ça pourrait être encore mieux?
  • les ressources pour le changement
  • synthèse et reformulation

Cette question a l’avantage de permettre à la personne de se projeter dans son objectif (et donc de mieux le définir tout en futurisant), elle va décrire les premiers changements en expliquant la façon dont elle découvre que le problème a disparu, tout en voyant apparaitre des inconvénients potentiels (écologie). En questionnant la personne, on peut obtenir alors des informations sur les valeurs (par exemple en lui demandant ce que cette nouvelle situation lui permet de différent…).

C’est une question que je pose systématiquement en séance car elle permet de synthétiser la Détermination d’Objectif de manière considérable.

Pour aller plus loin : Bibliographie de Steve de Shazer

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *