Chevaucher son tigre

La réalité n’est pas ce qui nous arrive, mais ce que nous faisons de ce qui nous arrive. Aldous Huxley

Chevaucher son tigre, c’est un proverbe chinois qui illustre le fait de surmonter des obstacles qui paraissent, de prime abord, insurmontables.

Comment? En se libérant de sa logique habituelle, en sortant de son cadre de référence, en se libérant des limites que l’on fixe à notre imagination.

Dans son livre éponyme, Giorgio Nardone, raconte l’histoire du gendarme et d’un jeune homme prétendant au suicide, qui décide de se jeter dans le fleuve. Le gendarme, attiré par les cris des témoins, se précipite sur les lieux. Pris de cours, il vise le jeune homme avec son arme et lui lance « sortez ou je tire ». Le jeune homme obéit, et sort aussitôt de l’eau.

Giorgio Nardone, qui nous démontre ici que l’on peut résoudre des problèmes compliqués avec des solutions simples, et partage avec nous de nombreux stratagèmes, aux noms aussi farfelus que ces techniques sont efficaces (Partir plus tard pour arriver plus tôt, troubler l’eau pour faire remonter le poisson, éteindre le feu en ajoutant du bois…).

Et si le secret était justement qu’il n’y en a pas, et que la sagesse pouvait s’acquérir en utilisant de subtiles habiletés?

Pour aller plus loin :

– Giorgio Nardone, Chevaucher son tigre

– Anonyme, Les 3 stratagèmes. Manuel secret de l’art de la guerre

– Jullien F., Un sage est sans idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *